À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Page

Redevances

 

Page

Amiante

amiante.jpg
Toutes les formes d’amiante causent le cancer. Or, le Québec est la seule province canadienne et le seul État des pays industrialisés qui continue de favoriser l’exploitation minière d’amiante et son exportation à l’internationale. À travers leurs impôts et taxes, les Québécois continuent donc d’appuyer cette industrie qui est pourtant dénoncée sur toutes les tribunes nationales et internationales (Organisation mondiale de la santé, Convention de Rotterdame sur l’exportation des matières dangereuses, l’Institut national de la santé publique du Québec, etc.).
 
Chaque année, l’amiante cause près de 100 000 morts à l’échelle mondiale. Au Québec, les cancers liés à l’amiante sont en augmentation et causent plus de morts que TOUS les types d’accidents de travail réunis (559 décès liés à l’amiante contre 548 décès par accidents de travail entre 2005 et 2010). C’est inacceptable.
Communiqué

NOUVEAU DÉLAI HONTEUX POUR UNE INDUSTRIE IMMORALE

Mots-clés:

field_soustitre[0]['view']; ?>

Montréal, le 16 août 2011 C’est en ces termes que l’Hôpital Sainte-Justine vient de lancer des travaux pour soustraire ses jeunes patients et son personnel aux dangers de l’amiante. Pourtant, au même moment, nos gouvernements annoncent encore un soutien à l’exploitation de l’amiante et à son exportation dans des pays démunis. Visiblement totalement indifférents au sort des victimes, mais apparemment sensibles aux pressions électorales et à celles des promoteurs, nos gouvernements ont décidé d’accorder un deuxième délai supplémentaire aux promoteurs de la Mine Jeffrey pour compléter leur financement, tout en maintenant une promesse d’engagement public de 58 millions $.

Syndiquer le contenu