À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Communiqué

RECOURS CONTRE UNE POURSUITE ABUSIVE

Mots-clés:

field_soustitre[0]['view']; ?>

Québec, 21 octobre 2011. Ugo Lapointe a récemment déposé à la Cour supérieure du Québec une requête de 400 000 $ en dommages compensatoires et punitifs contre la compagnie Pétrolia pour avoir intenté une poursuite abusive contre lui et le journal Le Soleil. « Nous demandons une pénalité financière tout aussi sévère que la gravité du geste qu’a commis la compagnie Pétrolia envers la liberté d’expression et le droit des citoyens de participer aux débats publics », affirme Ugo Lapointe, cofondateur et porte-parole de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine !

Article de presse

Déséquilibre des forces

Mots-clés:

L'insistance avec laquelle M. Charest tente de vendre le Nord québécois est déconcertante.

Ugo Lapointe
L'auteur est porte-parole de la Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine!

Après le Japon et la Chine, le premier ministre Jean Charest invite maintenant la France à venir exploiter les ressources du Plan Nord. L'insistance avec laquelle M. Charest tente de vendre le Nord québécois est déconcertante. Non seulement sa stratégie semble-t-elle davantage axée sur l'apport d'entreprises étrangères que québécoises, mais il semble oublier également que de plus en plus de Québécois réclament des changements majeurs dans la façon de concevoir le développement de nos ressources naturelles.

Lire l'article original field_nommedia[0]['view']; ?>
Article de presse

Mines - L'erreur minérale à éviter

Ugo Lapointe, Henri Jacob et Christian Simard, 21 septembre 2011 Québec.

Le 15 septembre dernier, le ministre Raymond Bachand nous apprenait que Québec n'a récupéré que 304 millions de dollars de redevances minières pour l'année 2010. Mieux qu'avant? Oui. Suffisant? Certainement pas, notamment en regard d'une production minière évaluée à près de 6,7 milliards en 2010. S'il veut convaincre les Québécois qu'ils tirent désormais «leur juste part» des ressources minières, M. Bachand doit cesser l'omerta et rendre publiques toutes ses données liées aux mines.

Quels étaient les profits des minières au Québec en 2010 (avant taxes, impôts et autres allocations)? Quels sont les taux de rendement et les profits prévus pour les projets actuellement en développement?

Lire l'article original field_nommedia[0]['view']; ?>
Communiqué

QUÉBEC TOUJOURS DERRIÈRE LES MEILLEURS

Mots-clés:

field_soustitre[0]['view']; ?>

Québec, le 15 septembre 2011. - Au moment même où le ministre des Finances, Raymond Bachand, tente de convaincre les Québécois que le Québec tire désormais sa juste part des ressources minières non renouvelables, MiningWatch Canada et la coalition Québec meilleure mine ! révèlent une nouvelle analyse qui confirme encore une fois que le Québec se situe derrière les meilleurs au Canada. « Toute proportion gardée, la Colombie-Britannique et la Saskatchewan surpassent encore le Québec, avec respectivement 10 % et 100 % (le double) de plus de redevances perçues que le Québec en 2010. Au cours des 9 dernières années, le Québec a récupéré en moyenne 3 à 6 fois moins de redevances que les meilleurs au pays. L’écart serait sans aucun doute encore plus grand si on pouvait comptabiliser toute l’aide fiscale, les routes et les tarifs préférentiels d’électricité que Québec donne à l’industrie », affirme Ugo Lapointe de Québec meilleure mine !

Communiqué

Éliminer le « free mining » et mettre sur pied un fonds souverain de 25 milliards de $ en 25 ans

Mots-clés:

field_soustitre[0]['view']; ?>

Québec, le mercredi 24 août 2011. « Éliminer le free mining et mettre sur pied un fonds souverain de 25 milliards de $, en 25 ans, pour compenser l’épuisement de nos ressources minières nonrenouvelables », voila essentiellement ce que propose la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine !, dans le cadre des consultations publiques sur le projet de loi 14 qui se déroule présentement à l’Assemblée nationale du Québec. « Pour atteindre cet objectif, nous devrons augmenter de façon substantielle l’apport fiscal des mines à l’État en bonifiant le régime de redevances actuel et en amenant le Québec à co-développer ses propres ressources minières nonrenouvelables », explique Ugo Lapointe de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine !

Syndiquer le contenu