À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Les Cris demandent un moratoire sur les mines d’uranium

Communiqué
Mots-clés:

field_soustitre[0]['view']; ?>

Montréal, mercredi 8 août 2012. L’Assemblée générale du Grand conseil des Cris du Québec vient d’adopter, à l’unanimité, une résolution demandant un moratoire sur les mines d’uranium sur les territoires conventionnés, soit près de la moitié du territoire visé par le Plan Nord du gouvernement sortant.

Le Grand conseil des Cris du Québec regroupe les représentants des 10 communautés cries de la Baie-James et est présentement dirigé par le Grand chef Matthew Coon Come.
 
Les membres de la coalition Québec meilleure mine! appuient cette position du Grand conseil des Cris, qui vient s’ajouter à celle de 300 municipalités du Québec qui réclament un moratoire sur les mines d’uranium et l’abandon de la production de l’énergie nucléaire au Québec.
 
Rappelons que la Colombie-Britannique, la Nouvelle-Écosse et l’État de Virginie ont des moratoires sur les mines d’uranium à cause des risques particuliers que pose ce type de mines pour l’environnement et les populations. Les mines d’uranium génèrent des millions de tonnes de rejets miniers qui contiennent des éléments radioactifs. Ces rejets radioactifs doivent être entreposés à perpétuité sur les territoires. Il n’existe actuellement aucune méthode éprouvée permettant d’éliminer les risques de contamination que posent ces rejets à long terme pour l’environnement et les populations.
 
***
Plan Nord and Uranium Mining: The Crees demand a moratorium
 
Montreal, Wednesday August 8, 2012. The General Assembly of the Grand Council of the Crees has unanimously adopted a resolution demanding a moratorium on uranium mining in the area of the James Bay Northern Quebec Agreement. This territory is roughly half the area covered by the Charest government’s Plan Nord.

The Grand Council of the Crees represents the 10 Cree communities in the James Bay region of Quebec and is led by Grand Chief Mathew Coon Come.

Members of the Coalition Québec meilleure mine! applaud the position of the Grand Council which has now joined 300 municipalities in Quebec that have also demanded a moratorium on uranium mining and called for an end to the province’s use of nuclear energy.

British Columbia, Nova Scotia and the state of Virginia have moratoria on uranium mining due to the risks that this type of mining poses for the environment and human health. Uranium mines create millions of tonnes of radioactive mine wastes. The wastes have to be stored and managed in perpetuity. There is currently no proven method to eliminate the long-term risks of contamination from uranium mine wastes.

-30- 

 UgoLapointe 
c.514.708.0134