À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Lancement de la campagne Cl’aimons notre territoire!

Communiqué

field_soustitre[0]['view']; ?>

Québec, mardi 17 août 2010 — Après avoir « claimé » le Parlement hier, la coalition
Pour que le Québec ait meilleure mine! et l’organisme Sept-Îles Sans Uranium (SISUR) invitent maintenant la population du Québec à acquérir les droits miniers situés sous d’autres sites célèbres du Québec. « Le Stade Olympique de Montréal, le Lac Saint-Jean, le Vieux Québec, les magnifiques Iles-de-la Madelaine, l’Hôpital de la Ville de Sept-Îles et le bureau de comté du Premier Ministre Jean Charest, voilà les sites que nous mettons aujourd’hui aux enchères! Il s’agit de la première activité de la campagne Cl’aimons notre territoire! que nous lançons également aujourd’hui afin de sensibiliser les Québécois face aux problèmes du régime minier actuel » explique Marc Fafard de Sept-Îles Sans Uranium.

Jusqu’à la fin de la commission parlementaire sur les mines, la population pourra monter les enchères pour acquérir les droits miniers sous ces sites célèbres. La mise de départ est de 52 $, soit ce qu’il en coûte pour acquérir un claim auprès du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF). Une fois acquis, ces claims donneront aux organismes les droits exclusifs sur les ressources minières se trouvant sous ces sites. Ceux-ci s’engagent à ne pas développer le potentiel minier de ces sites célèbres, mais plutôt de les protéger.

Les citoyens qui désirent faire une mise peuvent le faire en écrivant à claimonsnotreterritoire@naturequebec.org en indiquant le site de leur choix, le montant de leur mise et leurs coordonnées. Un reçu de charité sera émis pour toute somme excédant 52$. Tous citoyens désireux pourront également faire un don pour la campagne sans nécessairement acquérir un titre minier.

« D’autres activités sont à prévoir au cours de l’année qui vient avec cette campagne,
notamment pour protéger des joyaux de notre patrimoine naturel au Québec » affirme Christian Simard de Nature Québec. Par cette activité, les organismes veulent faire ressortir l’absurdité du droit minier qui permet d’acquérir des droits exclusifs sur un territoire d’un simple « clic » de souris.

Pour information :
• Mylène Bergeron, Nature Québec, 418.931.1131 begin_of_the_skype_highlighting              418.931.1131      end_of_the_skype_highlighting
• Ugo Lapointe, coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! 514.708.0134
• Olivier Noël, Sept-Îles Sans Uranium, 418.965.7282
• Sites Internet : www.quebecmeilleuremine.org/ et http://sisur.ca
__________

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! a vu le jour au printemps 2008
et est aujourd’hui constituée de plus d’une quinzaine d’organismes représentant
plusieurs milliers de membres au Québec. La coalition s’est donnée pour mission de revoir la façon dont on encadre et développe le secteur minier au Québec, dans le but de promouvoir de meilleures pratiques aux plans social et environnemental. La coalition juge essentiel d’engager et de maintenir un dialogue constructif avec les différents intervenants du secteur minier québécois, le gouvernement du Québec, de même qu’avec les communautés et les citoyens qui sont directement affectés.

Les membres actuels de la coalition : Action boréale Abitibi-Témiscamingue (ABAT) ?
Association de protection de l’environnement des Hautes-Laurentides (APEHL) ? Coalition
de l’ouest du Québec contre l’exploitation de l’uranium (COQEU) ? Comité vigilance
Malartic (projet minier Osisko) ? Conseil central de la Confédération des syndicats
nationaux (CSN) en Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec ? Écojustice ? Forum
de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM ? MiningWatch Canada ?
Mouvement Vert Mauricie ? Nature Québec ? Professionnels de la santé pour la survie mondiale ? Regroupement pour la surveillance du nucléaire ? Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE) ? Sept-Îles sans uranium ? Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) ? Société pour la nature et les parcs (SNAP-Québec) ? Tous nouveaux membres sont les bienvenus.