À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “mine à ciel ouvert”

Communiqué

Malartic : Des citoyens en colère dénoncent les conditions du décret gouvernemental autorisant l’agrandissement de la mine

Comité citoyens de la zone sud de Malartic

Malartic, jeudi 20 février 2017. Les membres du Comité de citoyens de la zone sud de Malartic sont en colère suite à l’annonce faite hier, en fin de journée, du nouveau décret gouvernemental autorisant l’agrandissement de la mine à ciel ouvert Canadian Malartic—la plus grande au pays en milieu habité.

« Il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce que nous ressentons suite à l’annonce d’hier : de la sainte colère. Ça nous inquiète profondément pour la suite des choses, la santé des citoyens et les tensions sociales à Malartic », lance Guy Morissette du Comité de citoyens.

Communiqué

Valeur des maisons à proximité de la mine Canadian Malartic : une nouvelle étude confirme un manque à gagner de 41000$ à 70000$ avec les municipalités voisines

Québec, 12 décembre 2016. Contrairement aux déclarations faites ces derniers jours par les représentants de la minière Canadian Malartic et du Groupe de travail, la Coalition Québec meilleure mine arrive à une toute autre conclusion concernant une nouvelle étude rendue publique vendredi dernier et portant sur l’état du marché immobilier à Malartic en comparaison avec le reste de la région (voir l'étude: http://communaute.canadianmalartic.com/getfile/4032).

Article de presse

Le BAPE sonne l’alarme concernant la mine à ciel ouvert Canadian Malartic: Le ministre David Heurtel appelé à agir

Québec, 14 août 2016*. La Coalition Québec meilleure mine accueille favorablement le rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) rendu public hier concernant le projet d’agrandissement de la mine d’or Canadian Malartic—la plus grande mine à ciel ouvert au Canada située en milieu habité. La Coalition salue la décision du ministre David Heurtel d’avoir rapidement rendu public le rapport du BAPE et lui demande maintenant d’utiliser tous les outils dont il dispose afin d’appliquer les recommandations du BAPE et de contribuer à dénouer l’impasse que vivent les citoyens les plus affectés par la mine.

Des modifications majeures nécessaires

Lire l'article original
Communiqué

Enfin une « zone tampon » pour la mine à Malartic ?

Malartic, le vendredi 17 juin 2016 - La troisième journée des consultations par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant le projet d’agrandissement de la mine d’or à ciel ouvert à Malartic s’est terminée avec des échanges entre les citoyens, la Santé publique et les différents ministères sur la possible mise en place d’une zone tampon à Malartic.

« Après trois jours de questionnements sur les multiples impacts à la santé et à la qualité de vie qu’occasionne la plus grande mine à ciel ouvert au pays dans un milieu habité, il apparaît évident que tous les intervenants doivent sérieusement considérer la mise en place d’une zone tampon à Malartic », affirme Ugo Lapointe de MiningWatch et coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Une minière qui opère dans l’illégalité ?

Communiqué

Des citoyens dénoncent une étude tronquée des impacts à la santé de la mine à ciel ouvert à Malartic

Malartic, mardi 7 juin 2016 - Le Comité citoyens de la zone sud de Malartic et la Coalition Québec meilleure mine dénoncent l’étude publiée hier par la minière Canadian Malartic concernant les effets à la santé des poussières émises par sa mine à ciel ouvert. Les deux organismes jugent l'étude incomplète car de nombreuses données ne sont pas prises en compte.

« Nous ne faisons pas confiance à la fiabilité des résultats. Nous demandons une étude indépendante. Nous demandons aussi à la minière de refaire ses devoirs et d’expliquer pourquoi elle refuse toujours de mesurer toutes les données nécessaires pour évaluer l’impact réel à la santé des citoyens », dénonce Louis Trottier, porte-parole du Comité citoyens de la zone de Malartic.

Syndiquer le contenu