À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “mine”

Communiqué

Le Québec a-t-il meilleure mine?

Rouyn-Noranda–18 juin 2018. Alors que se terminait samedi le Forum pour que le Québec ait meilleure mine—10 ans d’actions! et que s’ouvre aujourd’hui le Symposium international mines et environnement à Rouyn-Noranda, des douzaines de citoyens, d’élus municipaux, d’organismes environnementaux et de représentants Autochtones jugent qu’il reste encore beaucoup à faire pour mieux protéger les citoyens, les collectivités et l’environnement affectés par les projets miniers au Québec.

« Malgré certaines avancées ces dernières années, il reste encore beaucoup à faire pour que le Québec ait meilleure mine », affirme Ugo Lapointe, cofondateur de la Coalition Québec meilleure mine et coordonnateur à MiningWatch Canada. M. Lapointe participe aujourd’hui au Symposium international mines et environnement de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Évaluations environnementales et consultations publiques indépendantes

Communiqué

Consultations publiques sur l’uranium au Québec : Déjà 500 mémoires déposés au BAPE

Mots-clés:

VERSION PDF >
Québec, 7 octobre 2014

Communiqué

Premières nations, médecins et écologistes unissent leur voix : Nouvelle campagne « Québec et Plan Nord sans uranium »

VERSION PDF >
Québec, le 8 septembre 2014 - Alors que débute la 2e phase des consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur les enjeux des mines d’uranium au Québec, Premières nations,

Communiqué

BILAN DES CONSULTATIONS SUR LE PROJET D’URANIUM MATOUSH

Mots-clés:

DEUX « BLOODY DAYS » POUR LE PRÉSIDENT DE LA COMMISISON NUCLÉAIRE ET POUR STRATECO

Montréal, samedi 9 juin 2012. Deux « bloody days » (maudites journées), voilà comment le président de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN), Michael Binder, a décrit mercredi soir, dans un élan d’impatience et de frustration, les deux jours d’audiences passées dans la communauté crie de Misstissini concernant le projet minier d’uranium de la compagnie Strateco. « C’est une expression complètement inappropriée pour une commission d’évaluation censée être impartiale et indépendante. L’expression résume tout de même très bien l’état d’esprit dans lequel se trouvaient le président de la commission et la compagnie Strateco face à l’opposition massive de la population et des représentants élus de Mistissini concernant le projet d’uranium Matoush, qui pourrait ouvrir la voie aux mines d’uranium au Québec » affirme Ugo Lapointe de Québec meilleure mine!

Communiqué

Les citoyens massivement en défaveur de la venue d’une mine au pied des monts Kékéko, en milieu habité

Mots-clés:

Coalition des citoyens du Projet Wasamac

Rouyn-Noranda, le 4 juin 2012— C’est ce matin que madame Kristine Charron et monsieur Francis Bouffard de la Coalition des citoyens du projet Wasamac (COC-Wasamac) ont révélé les résultats d’un sondage qu’ils ont effectué auprès d’une cinquantaine de résidents du Rang des Cavaliers et du Lac-Hélène sur leur appréciation de leur milieu de vie et leur opinion quant à l’éventuelle opération d’une mine. Pour l’occasion, ils étaient accompagnés de monsieur Ugo Lapointe de Québec meilleur mine.

Syndiquer le contenu