À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “Loi sur les mines”

Communiqué

Rencontre des ministres des mines du Canada à Montréal

Mots-clés:

field_soustitre[0]['view']; ?>

Le Québec se classe bon dernier des principales régions minières du pays pour ce qui est des redevances perçues par les gouvernements. Voila ce que révèle aujourd’hui une analyse de MiningWatch Canada et de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! ? C’est consternant de constater que le Québec ne se contente que de miettes pour l’exploitation des ressources de son sous-sol. Pour l’année 2008-2009, le Québec a perçu un maigre 31 millions $ en redevances sur des revenus de plus de 6 milliards $. Toute proportion gardée, c’est 20 fois moins que le Manitoba, 10 fois moins que Terre-Neuve et 10 fois moins que la Colombie- Britannique. C’est incompréhensible et outrageant ! ?, affirme Ugo Lapointe de Pour que le Québec ait meilleure mine !

CO10-09-16_ConferenceMines.pdf
Communiqué

Consultations parlementaires sur les mines

field_soustitre[0]['view']; ?>

Pour diffusion immédiate

Québec, le 12 mai 2010 — La coalition Québec meilleure mine ! lance un appel aux députés de tous les partis et au ministre responsable Serge Simard pour qu’ils s’élèvent au-dessus de la partisannerie et des lobbys et qu’ils fassent du Québec un territoire modèle en terme de développement minier. La consultation parlementaire qui s’ouvre aujourd’hui à Québec doit permettre de faire une révision en profondeur de notre régime minier et aller bien au-delà du timide projet de loi 79 proposé par le gouvernement. Pour Ugo Lapointe, de la coalition, « Le Québec doit à la fois corriger les lacunes de l’encadrement actuel des mines, notamment en visant l’excellence en termes de redevances minières, de protection des citoyens, de protection de l’environnement et de développement responsable des gisements miniers. Il s’agit de ressources non renouvelables qui nécessitent une application plus rigoureuse des principes du développement durable ».

Syndiquer le contenu