À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “acceptabilité sociale”

Communiqué

Acceptabilité sociale - Une définition à revoir, des principes fondamentaux à respecter

Québec, le 10 juin 2015 - Alors que s'achève aujourd'hui la première partie des consultations du chantier sur l'acceptabilité sociale dirigé par Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN), la Coalition Québec meilleure mine propose de redéfinir le concept d’acceptabilité sociale à la lumière de quatre principes fondamentaux. La Coalition a transmis aujourd'hui ses recommandations initiales au ministre Pierre Arcand.

Acceptabilité sociale ou fabrication du consentement?

2015-06-10-Communiqué-Acceptabilité_sociale.pdf
Page

Position de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine sur l'acceptabilité sociale

Les membres de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine éprouvent depuis plusieurs années un malaise profond avec le terme « acceptabilité sociale ». Pour nous, il s'agit d'un terme flou et interprété trop souvent de façon étroite par certains intervenants comme signifiant « les conditions à mettre en place pour faire accepter un projet ». La possibilité de rejeter un projet ou de privilégier des alternatives au modèle de développement proposé n'est jamais considérée dans la recherche de l'acceptabilité sociale. Le terme peut aussi être interprété de façon simpliste comme étant « le droit de la majorité de décider », peu importe la qualité du processus d’information et de consultation mené en amont, ou peu importent les droits de la personne, de l’environnement et des minorités affectées par les projets.

Syndiquer le contenu