À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Donner plus en déboursant moins!

Objectif: 50 000 $

Campagne pour un Québec sans uranium:

L’amiante tue:
cessons d’être complices!

Non merci à une économie radioactive!

Dernières nouvelles

Communiqué

Recours collectif à Malartic : la Coalition Québec meilleure mine et MiningWatch Canada appuient les citoyens

Malartic, 1er août 2016 - En réaction à l’annonce du dépôt d’un recours collectif évalué à plus de 70 millions en relation avec les impacts occasionnés par les opérations de la mine à ciel ouvert Canadian Malartic, la Coalition Québec meilleure mine et MiningWatch Canada tiennent à souligner leur appui entier aux citoyens qui tentent de défendre leur droit à un environnement de qualité.

Communiqué

Bilan des consultations à Malartic: une majorité de citoyens et d'organismes exigent une zone tampon

Malartic, le jeudi 14 juillet 2016 - Les consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant le projet d’agrandissement de la mine d’or à ciel ouvert à Malartic se sont terminées hier et la Coalition Québec meilleure mine constate que la mise en place d’une zone tampon à Malartic rallie une majorité d'intervenants.

« Nous sommes heureux de constater que les citoyens se sont mobilisés en grand nombre et ont eu le courage de briser le silence et de se présenter devant le BAPE pour témoigner des souffrances qu’ils subissent quotidiennement depuis maintenant plus de 6 ans à cause de la trop grande proximité de cette mine située en plein cœur d’un milieu urbain », affirme Ugo Lapointe de MiningWatch et coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

2016-07-11-MemoireQMM.pdf
Communiqué

Mine d’or à ciel ouvert à Malartic: Médecins et professionnels de la santé publique recommandent une zone tampon

Malartic, 12 juillet 2016 - Dans un mémoire qui sera présenté aujourd’hui devant le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) du Québec, des médecins et professionnels de la santé publique joignent leur voix aux citoyens et recommandent l’établissement d’une zone tampon pour protéger la santé et la qualité de vie des résidents affectés par la mine d’or à ciel ouvert à Malartic, en Abitibi-Témiscamingue.

Un problème de santé publique

2016-07-MémoireMalartic-ACME-MWC-QMM.pdf2016-07-MemoireMalartic-ACME-MWC-QMM-Annexe.pdf
Communiqué

Enfin une « zone tampon » pour la mine à Malartic ?

Malartic, le vendredi 17 juin 2016 - La troisième journée des consultations par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant le projet d’agrandissement de la mine d’or à ciel ouvert à Malartic s’est terminée avec des échanges entre les citoyens, la Santé publique et les différents ministères sur la possible mise en place d’une zone tampon à Malartic.

« Après trois jours de questionnements sur les multiples impacts à la santé et à la qualité de vie qu’occasionne la plus grande mine à ciel ouvert au pays dans un milieu habité, il apparaît évident que tous les intervenants doivent sérieusement considérer la mise en place d’une zone tampon à Malartic », affirme Ugo Lapointe de MiningWatch et coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Une minière qui opère dans l’illégalité ?

Communiqué

Des citoyens dénoncent une étude tronquée des impacts à la santé de la mine à ciel ouvert à Malartic

Malartic, mardi 7 juin 2016 - Le Comité citoyens de la zone sud de Malartic et la Coalition Québec meilleure mine dénoncent l’étude publiée hier par la minière Canadian Malartic concernant les effets à la santé des poussières émises par sa mine à ciel ouvert. Les deux organismes jugent l'étude incomplète car de nombreuses données ne sont pas prises en compte.

« Nous ne faisons pas confiance à la fiabilité des résultats. Nous demandons une étude indépendante. Nous demandons aussi à la minière de refaire ses devoirs et d’expliquer pourquoi elle refuse toujours de mesurer toutes les données nécessaires pour évaluer l’impact réel à la santé des citoyens », dénonce Louis Trottier, porte-parole du Comité citoyens de la zone de Malartic.

Syndiquer le contenu