À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Donner plus en déboursant moins!

Objectif: 50 000 $

Campagne pour un Québec sans uranium:

L’amiante tue:
cessons d’être complices!

Non merci à une économie radioactive!

Dernières nouvelles

Communiqué

Invitation 15-16 juin | Forum Pour que le Québec ait meilleure mine - 10 ans d’actions!

Merci de partager largement! Inscrivez-vous dès maintenant (places limitées): https://www.eventbrite.ca/e/15-16juin-forum-pour-que-le-quebec-ait-meill...

15-16 juin 2018 | Rouyn-Noranda
Centre de congrès Hôtel le Gouverneur
41, 6e Rue, J9X 1Y8

Facebook: https://www.facebook.com/Coalition-Pour-que-le-Qu%C3%A9bec-ait-Meilleure...

Environnement, santé, eau, droits citoyens, municipalités, Nations Autochtones, redevances minières: Quel chemin parcouru depuis 10 ans, quels changements toujours nécessaires?

Vous êtes toutes et tous invités au Forum Pour que le Québec ait meilleure mine—10 ans d’actions!, lequel aura lieu les 15-16 juin à Rouyn-Noranda, notamment en marge du Symposium international mines et environnement de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

Programme:
• Vendredi 13h30 à 20h00 (collations et souper inclus)
• Samedi 9h00 à 16h00 (collations et dîner inclus)

Communiqué

L’EAU POTABLE D’UN ESKER MAJEUR AU QUÉBEC MENACÉE PAR UN PROJET DE MINE À CIEL OUVERT : DES GROUPES CITOYENS ET ENVIRONNEMENTAUX DEMANDENT L’INTERVENTION DE LA MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT

Val-d’Or, le 9 mai 2018 - Le Comité citoyen de protection de l’esker, le Regroupement Vigilance Mines de l’Abitibi et du Témiscamingue, Eau Secours et la Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! s’unissent afin de demander l’intervention du gouvernement du Québec face au projet Authier de la compagnie australienne Sayona Mining à La Motte, en Abitibi-Témiscamingue.

Cette mine à ciel ouvert, qui serait à moins de 500 mètres de l’esker Saint-Mathieu-Berry, soulève plusieurs inquiétudes au sein de la population de la région. « Nous sommes préoccupés par les impacts à long terme que ce projet de mine à ciel ouvert pourrait avoir sur la qualité de l’eau de l’esker situé au nord du projet et sur les milieux humides situés au sud. L’historique de pollution et d’accidents environnementaux reliés aux mines en région nous fait craindre pour la qualité de l’eau de l’esker », s’inquiète Marc Nantel, porte-parole du Regroupement Vigilance Mines de l’Abitibi et du Témiscamingue.

Communiqué

La face cachée de l’électrification des transports : « boom minier » qui fait « boom » sur l’environnement

Québec - 24 avril 2018. Alors que se tient aujourd’hui la conférence « Objectif Nord » à Québec, une coalition d’organismes citoyens et environnementaux sonnent l’alarme concernant la face cachée de l’électrification des transports, soit un « boom minier » sans précédent observé dans plusieurs régions du Québec et les impacts environnementaux associés.

« Nous sommes en faveur d’une diminution des rejets de gaz à effet de serre par l’électrification des transports, mais pas à n’importe quel prix pour les collectivités et l’environnement. Il y a des milieux fragiles et sensibles à protéger, des lois et des normes à revoir, et surtout des stratégies à mettre en place pour réduire l’empreinte globale de l’industrie et des modes de transport—même s’ils sont tout électrique » affirme Ugo Lapointe, porte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Communiqué

La minière Nouveau Monde Graphite commet d’autres bévues dans ses déclarations publiques: Incompétence ou mauvaise foi?

Communiqué de l'Association pour la protection du lac Taureau

Montréal, Québec - 13 avril 2018. L’Association pour la protection du Lac Taureau (APTL) tient à réagir aux multiples annonces récentes du président de la société Nouveau Monde Graphite, le promoteur d’une mine à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, notamment l’annonce de mardi d’une mine « 100% électrique ». Cette dernière annonce a par la suite mené le promoteur à faire de fausses déclarations dans divers médias, ce qui soulève encore une fois de grands doutes quant à la confiance que l’on peut accorder à ce promoteur (Journal de Montréal le 9 avril, Journal l’Action de Joliette le 11 avril et émission de Mario Dumont à TVA Nouvelles le 10 avril).

Manœuvre de diversion?

Communiqué

Une mine à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints menace les eaux du lac Taureau : Une association citoyenne dénonce le projet et les contradictions du promoteur

Communiqué de l'Association pour la protection du lac Taureau

Montréal/Joliette/Saint-Michel-des-Saints, 9 avril 2018. L’Association de protection du Lac Taureau (APTL) publie cette semaine de nouvelles analyses concernant les impacts anticipés d’une mine de graphite à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, notamment les risques de pollution du lac Taureau. La mine serait située entre le Parc régional du Lac Taureau et le Parc national du Mont Tremblant, au cœur d’une des régions touristiques des plus réputée au Québec.

De nombreuses contradictions

Syndiquer le contenu